Canadian Geographic
Left navigation image
Contient: Extraction Allez maintenant!

Normalement, le pétrole est extrait du sol par un puits profond de 1200 à 1800 m.


Le pétrole canadien est commercialisé pour la première fois en 1851, mais il était déjà utilisé des siècles auparavant. Les Amérindiens se servaient de pétrole brut suintant du sol ou présent dans les sables bitumineux pour panser les blessures, calfeutrer les embarcations et les bâtiments, et graisser les roues.

Le fondateur de l’industrie pétrolière canadienne est James Miller Williams, qui a fait jaillir du pétrole par accident en creusant un puits pour trouver de l’eau près d’Oil Springs, en Ontario, en 1858. Ce premier puits commercial d’Amérique du Nord produisait un pétrole qui était raffiné à Hamilton en pétrole lampant, produit très recherché à une époque où l’huile de baleine coûtait de plus en plus cher.

Charles Nelson Tripp, quant à lui, est le Canadien reconnu pour avoir découvert le potentiel du pétrole pour les graisses, la peinture au naphta, les vernis et les liquides de combustion. Ses prospections près de l’actuelle Sarnia, en Ontario (Canada-Ouest à l’époque), dans les dépôts gommeux du canton d’Enniskillen, ont mené en 1854 à l’incorporation de la première compagnie de pétrole en Amérique du Nord, l’International Mining and Manufacturing Company.

D’abord utilisé pour l’éclairage, le pétrole a trouvé un usage dans divers secteurs. Le marché de l’essence s’est développé notablement à la fin du 19e siècle après la naissance du moteur à combustion interne et de l’automobile. Le passage à l’essence dans le transport s’est fait durant la Première Guerre mondiale; les méthodes de production se sont radicalement améliorées à cette époque. Le gaz naturel s’est répandu comme source d’énergie pour la cuisson et le chauffage dans le sud de l’Alberta, la Saskatchewan et le sud-ouest de l’Ontario, où il a remplacé avantageusement le gaz de houille.

Jusqu’aux années 1930, la prospection demeure rudimentaire, centrée sur la recherche d’indices de surface. Avec le développement de la géophysique, on améliore l’instrumentation pour mieux repérer les gisements de pétrole sans devoir compter uniquement sur la géologie de surface, grâce notamment aux levés séismiques. À l’époque, 90 % du pétrole brut canadien est importé des États-Unis. En 1947 la découverte d’un gisement au puits d’exploration no 1 d’Imperial Oil à Leduc, en Alberta, marque le passage du Canada au rang des producteurs de pétrole.

En moins d’un an, la fièvre du pétrole s’empare de l’Ouest canadien, où on découvre d’autres gisements. Le boom pétrolier crée des emplois, améliore la santé économique du pays au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale et réduit la crainte de notre dépendance au pétrole étranger. Au début des années 1950, le pétrole avait remplacé le charbon comme principale source d’énergie au pays.



ADVERTISEMENT


La page suivante :

Le présent


Pointer disabled  Allez maintenant!
Quiz :

En quelle année l'usage du pétrole produit au Canada fut-il commercialisé ?

1891
1801
1851