Canadian Geographic
Left navigation image
St Lawrence Seaway

Les écluses


La voie maritime compte 15 écluses : sept dans la section Montréal-lac Ontario (MLO) et huit dans le canal Welland. La section MLO s’étend de Saint-Lambert au village d’Iroquois, à quelque 175 kilomètres en amont. Elle accuse une dénivellation totale de 68 mètres alors que les écluses du canal Welland permettent aux navires de monter ou de descendre de 100 mètres—hauteur de la grande barrière naturelle constituée par l’escarpement du Niagara. Les écluses jumelées en escalier, au nombre de trois, forment la clé de voûte du canal et sont une merveille d’ingénierie. Chacune d’elles possède des sas parallèles qui permettent une circulation simultanée dans les deux sens. Les écluses des deux sections de la voie maritime se vident et se remplissent par gravité. Aucune pompe ni appareil mécanique n’est nécessaire pour remplir ou vider les sas. Un éclusier ouvre les vannes de vidange ou de remplissage, dont certaines sont assez grandes pour laisser passer une voiture, et l’eau s’engouffre dans le sas ou en jaillit. Il faut 92 millions de litres d’eau pour remplir le sas d’une écluse en escalier. C’est à peu près ce que consomme quotidiennement une ville de 150 000 habitants, et il suffit de 12 minutes pour amener dans le sas une si grande quantité d’eau ou l’en évacuer.

Synopsis

Ce tutoriel interactif montre la façon dont le réseau d’écluses de la Voie maritime fonctionne. Les utilisateurs peuvent choisir s’ils souhaitent en apprendre davantage sur la dimension ou le fonctionnement des écluses ou sur la répartition de l’élévation des divers Grands Lacs.












ADVERTISEMENT


La page suivante :

Navires autodéchargeurs


Allez maintenant!  Allez maintenant!
Quiz :

À quel pourcentage d'efficacité la Voie maritime du Saint-Laurent opérait-elle lors de la première décennie?

50%
20%
90%